Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur vos dents sans jamais avoir osé le demander à votre dentiste...

Évolution de la pathologie carieuse

petite carie

La carie   de l’émail

  • La dissolution est limitée à l’émail.
  • Aucun signe : pas de douleur.
  • Elle est peu visible et confondue avec des tâches. On peut cependant la voir sur des radios.
  • Prise à temps, elle est réversible en partie ou nécessite des soins conservateurs à minima (composite).

La carie   de la dentine  

  • La dissolution atteint la dentine  .
  • Apparition de signes cliniques : douleurs limitées dans le temps et réversibles au contact du sucré et du salé.
    carie
  • La dent peut présenter une tâche foncée ou une cavité.
  • Prise à temps, la dent peut parfois être conservée vivante. Elle nécessite des soins conservateurs plus élaborés (composite ou inlay  ).

La pulpite

  • La carie   atteint la pulpe   qui s’enflamme.
  • Elle correspond à la rage de dent.
  • Douleurs intenses et continues exacerbées par le froid, le chaud et la pression. 
  • La dent doit être dévitalisée. Seul un geste dentaire peut soulager définitivement la dent. Il faut consulter.
    carie avancé
  • Le traitement de la dent nécessite des soins conservateurs plus élaborés (inlay  ) ou une reconstitution prothétique (couronne).

Abcès apical, kyste, granulome

  • La pulpe   est nécrosée.
  • L’infection se propage au-delà de la racine par son apex dans le tissu osseux environnant.
  • La dent paraît plus haute et elle est douloureuse à la pression et la palpation.
  • Elle n’est pas sensible au froid.
  • Granulome et kyste sont les formes chroniques évoluant à bas bruit.
    carie stade avancé
  • L’abcès est la forme aiguë très douloureuse. Il s’agit d’une accumulation de pus. La joue peut être gonflée. Il y a urgence à consulter.
  • La racine doit être nettoyée ce qui peut prendre plusieurs séances. Si la carie   est trop avancée, il faudra extraire la dent.

Date de modification : 01/2015, par Dr G. Sauzereau


À lire aussi


« Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin. »

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Pathologies bucco-­dentaires > Évolution de la pathologie carieuse