Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur vos dents sans jamais avoir osé le demander à votre dentiste...

Le retraitement endodontique

Définition :

retraitement endodontique
On appel endodonte, la cavité qui se trouve dans la dent dans laquelle chemine la pulpe   (nerf et vaisseaux de la dent). Le traitement endodontique consiste à traiter l’intérieur de la dent. Consécutivement à un traitement endodontique, il peut subsister dans la racine de la dent du tissu pulpaire. Ce tissu se nécrose et peut parfois s’infecter. Afin d’éradiquer cette infection, le traitement des racines de la dent devra être repris.

 
 

Indication :

Afin d’éradiquer une lésion d’origine endodontique signalée par :

  • Une douleur chronique à la pression.
  • Une image radiographique d’une lésion.

En prévention de l’apparition d’une lésion endodontique :

  • Un traitement endodontique qui ne va pas jusqu’au bout des racines.
  • Un traitement endodontique incomplet avant le changement d’une couronne.
    le granulome apical

Protocole :

  • Dépose du travail existant (restauration, couronnes). En cas de tenon, il existe un risque de fracture de la racine.
  • Désobturation du précédent traitement : à l’aide de solvants, on débouche le produit qui avait été précédemment employé pour obturer la racine.
  • Désinfection du canal : irrigation d’antiseptique et passage d’instruments mécaniques. Il convient d’atteindre l’extrémité des racines de la dent pour s’assurer de désinfecter l’ensemble de l’endodonte.
  • Nouvelle obturation : les canaux à l’intérieur des racines sont obturés à l’aide d’une pâte antiseptique. Il est indispensable de refaire une reconstruction étanche (inlay  , couronnes ou bridge  ).
  • Une étape de cicatrisation sous provisoire est nécessaire afin de tester ce nouveau traitement . Il est bien établi qu’il faut du temps pour qu’une lésion d’origine endodontique guérisse. 25 % des lésions guérissent complètement après six mois et 50 % après une année.
  • Nouvelle reconstruction prothétique définitive.

Taux de succès :

Le pronostic de la reprise du traitement canalaire n’est pas toujours quantifiable ni favorable (contrairement au traitement endodontique de première intention). quelles que soient la technique et les capacités du praticien, la reprise de traitement endodontique n’est pas toujours un succès. Les résultats des études suggèrent que 74 à 86 % des lésions endodontiques guérissent complètement après un traitement initial ou retraitement.

Alternative à la reprise de traitement :

Résection apicale :

Lorsque la lésion endodontique intéresse une dent comprise dans un bridge  , il peut paraître dommage de devoir déposer tout le bridge   pour soigner cette infection. On pourra envisager de traiter cette infection par une approche chirurgicale.

Extraction et implantation :

En cas de reprise de traitement impossible, ou bien en cas d’échec de reprise de traitement, on éradique le foyer infectieux en extrayant la dent. On pourra alors envisager la pose d’une racine artificielle, l’implant  .


Date de modification : 06/2014, par Dr G. Sauzereau


À lire aussi


« Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin. »

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Pathologies bucco-­dentaires > Le retraitement endodontique