Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur vos dents sans jamais avoir osé le demander à votre dentiste...

Les piercings

Le piercing buccal, outre le risque infectieux commun à toutes les formes de piercing, a des conséquences multiples au niveau de la bouche.

piercing-precautions
Le piercing est devenu en quelques années un véritable phénomène de société. Cette pratique constitue un problème de santé publique du fait des complications qui y sont parfois liées.

S’agissant du piercing buccal, outre le risque infectieux commun à toutes les formes de piercing (VIH, hépatites, tétanos…), les conséquences au niveau de la bouche sont multiples : dents fêlées, récessions gingivales, œdèmes, hémorragies, allergies…

Le rôle de notre profession est de susciter, chez les jeunes et leurs parents, une exigence d’hygiène et de sécurité auprès des officines pratiquant le piercing.

Un décret est d’ailleurs paru au journal officiel le 20/02/2008 sur les conditions requises pour la pratique du tatouage et du piercing :

  • « Perceur » déclaré à la préfecture du département
  • « Perceur » habilité par une formation spécifique
  • Salle exclusivement réservée à la pratique séparée de l’espace « public »
  • Matériel à usage unique ou stérilisé
  • Élimination des déchets encadrée
  • Acte interdit sur mineur sans consentement écrit des parents ou du tuteur légal.

Précautions à prendre

question-piercing

Décision :

Il s’agit d’un acte irrémédiable. Qui nécessite d’être mûrement réfléchi. Il est conseillé d’attendre la majorité pour s’y adonner (autorisation d’un tuteur obligatoire pour mineurs).

Un piercing doit s’assumer tous les jours, ne pas y venir sous l’effet de drogues ou d’alcool pour vous donner du courage.

Choix du perceur :

  • Se faire conseiller
  • Demander à voir des photos de son travail
  • A-t-il déjà fait des perçages similaires ?

Hygiène :

Antisepsie de la peau, utilisation de gants, aiguille à usage unique. Pince stérilisée, jamais de bijoux en argent…

piercing-sterilisation

Matériel :

  • S’assurer que le pistolet n’est pas celui utilisé pour les oreilles, c’est interdit !
  • S’assurer de la bonne fixation des clous pour éviter de les ingérer
  • Consulter un chirurgien dentiste ou bien un médecin en cas d’infection

Risques et complications

  • Infection (la bouche contenant à l’état naturel de nombreuses bactéries)
  • Œdème locorégional avec asphyxie
  • Hémorragie (langue richement vascularisée)
  • HIV, Tétanos, Hépatite
  • Cicatrice permanente
  • Allergie
  • Dents fêlées, fracturées
  • Récession gingivale
  • Problème d’élocution
  • Augmentation du flux salivaire
  • Inhalation des bijoux mal fixés

Suites Opératoires pendant les 14 premiers jours

  • Œdème de la langue (elle peut tripler de volume !!!)
  • Pour éviter l’œdème, sucer des glaçons et des bonbons antibactériens et ou anti-inflammatoires
  • pas de baisers ni de sexe oral
  • adopter une alimentation froide et molle (glace) au début
  • Ne pas jouer avec le piercing
  • Éviter la caféine, l’alcool et les aspirines
  • Ne mâcher ni chewing-gum ni autre objet (stylo par exemple)
  • Ne pas se ronger les ongles
  • Éviter de fumer
  • Parler le moins possible

piercing


Date de modification : 06/2014, par Dr G. Sauzereau


« Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin. »

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Esthétique en dentisterie > Les piercings