Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur vos dents sans jamais avoir osé le demander à votre dentiste...

La cicatrisation implantaire

Le traitement implantaire est une thérapeutique de remplacement d’une dent manquante demandant une période de cicatrisation osseuse et gingivale avant de pouvoir retrouver une dent prothétique définitive.

La cicatrisation osseuse : l’ostéointégration

La condition sine qua non à la bonne cicatrisation osseuse sur l’implant   est la stabilité de ce dernier obtenue au moment de sa mise en place chirurgicale.
Les capillaires sanguins vont se développer à la périphérie de l’implant   et les cellules osseuses vont venir coloniser la surface de l’implant  .

osteointegration implant

Au bout d’un mois, c’est 40% de la cicatrisation osseuse, 80% à 2 mois puis 100% à 3 mois. Une fois l’os cicatrisé autour de l’implant   il y a une adhésion avec un contact intime de l’implant   avec l’os environnant : l’implant   est ankylosé dans l’os. Contrairement aux racines naturelles qui sont reliés à l’os par un ligament (desmodonte   cf anatomie dent).

La cicatrisation gingivale

Parfois, lors de la pose chirurgicale de l’implant  , votre chirurgien dentiste préfèrera enfouir l’implant   sous votre gencive. Ainsi mis en nourrice, votre implant   cicatrisera à l’abri des perturbations extérieures (fumée du tabac, infections…). Pour ce faire, votre dentiste aura placé sur l’implant   une vis très plate appelée « vis de couverture » afin que la gencive puisse la recouvrir.

vis de couverture

Il faudra ré-intervenir chirurgicalement afin de changer la vis de couverture et la remplacer par une vis plus haute afin que la gencive cicatrise autour : il s’agit d’une « vis de cicatrisation ».

vis de cicatrisation implantaire

Il faudra attendre 5 à 6 semaines de cicatrisation gingivale avant de pouvoir construire la prothèse sur l’implant  . Pour pouvoir fabriquer et fixer la couronne, votre praticien aura un accès direct à votre implant   en dévissant la vis de cicatrisation. Ceci est totalement indolore et ne nécessite pas d’anesthésie.


Date de modification : 06/2014, par Dr G. Sauzereau


À lire aussi


« Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin. »

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Implantologie > La cicatrisation implantaire