Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur vos dents sans jamais avoir osé le demander à votre dentiste...

La plaque dentaire

Il s’agit de la pâte blanchâtre qui se dépose quotidiennement sur les dents. C’est cette pâte fibrineuse que vous devez éliminer par un brossage biquotidien de vos dents.

Le Biofilm bactérien

Communauté bactérienne de la cavité buccale
Tous les organes internes en contact direct avec l’extérieur (peau, bouche, cavité nasale, tube digestif…) sont tapissés de micro-organismes assemblés en biofilm. Ceux-ci sont donc formés majoritairement de bactéries qui constituent la flore commensale. Cela signifie que ces bactéries vivent grâce à leur hôte mais ne leur causent pas de dommages. Non seulement ces bactéries vivent en harmonie avec nous, mais elles participent même à nous maintenir en bonne santé.

Dans la cavité buccale, la communauté bactérienne est constituée de 1 000 à 100 000 micro-organismes(plus de 500 espèces bactériennes) adhérents entre eux et aux surfaces dures de la bouche.

A l’équilibre, cette flore joue donc un rôle de protection. Cependant, en cas de déséquilibre, le biofilm peut être à l’origine de diverses infections.

Définition de la plaque dentaire

Définition de la plaque dentaire

C’est une pâte blanchâtre qui se colle sur les dents et qui correspond :

  • aux résidus du bol alimentaire
  • aux éléments cellulaires de la bouche qui se renouvellent

Cette plaque héberge et nourrit en son sein le biofilm bactérien.

Sa couleur blanchâtre la rendant quasi invisible sur les surfaces blanches des dents, elle peut être révélée par des colorants.

Plaque dentaire révélée par un colorant

Risque infectieux

En cas de déséquilibre, ces bactéries sont à l’origine de divers types de lésions : 

  • Au niveau buccal, elles peuvent provoquer des infections dentaires (caries, abcès dentaires) et des infections de la gencive (parodontites, abcès parodontaux).
  • Au niveau général : en passant dans la circulation sanguine, elles peuvent provoquer des infections diverses : pulmonaires, cardiaques, …

En fonction des défenses immunitaires de chacun, les organismes se défendent plus ou moins bien contre un éventuel déséquilibre de la flore buccale. Certains vont développer des lésions importantes en présence d’une quantité réduite de plaque dentaire, alors que d’autres peuvent supporter une grande quantité de plaque sans lésion. On est donc plus ou moins sensible aux maladies carieuses et parodontales.

Il est impératif de maintenir un bon contrôle de plaque quotidiennement pour prévenir tout type d’infection.


Date de modification : 06/2014, par Dr G. Sauzereau


« Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin. »

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Parodontologie > La plaque dentaire