Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur vos dents sans jamais avoir osé le demander à votre dentiste...

Recessions gingivales

Une récession gingivale correspond à la rétraction de la gencive aux niveau du collet des dents exposant ainsi leurs racines.

récessions gingivales avant/après

recession

Définition :

Une récession gingivale correspond à la rétraction de la gencive aux collets des dents en exposant leurs racines.

Lorsque les racines sont dénudées par la récession gingivale, les dents ont l’air plus longues parce qu’il y a moins de gencive qui les recouvrent.

Symptômes

La récession de la gencive est un processus très lent qui prend des années à se développer. Une personne n’en réalise pas l’évolution jour après jour, jusqu’à ce que certains symptômes apparaissent :

  • Les dents paraissent plus longues que normal puisque la récession gingivale en expose les racines ;
  • Sensibilité dentaire ; les dents deviennent sensibles, notamment au froid, chaud.
  • Parfois association d’une gingivite avec irritation de la gencive.

Causes

Pour qu’une récession gingivale se développe, il peut y avoir un facteur prédisposant à la récession qui est ensuite compliqué par un facteur provoquant.

Facteurs prédisposant :

  • Une malposition dentaire impliquant moins d’os ou de gencive qui soutiennent les dents.
  • Une gencive fine avec peu de tissu kératinisé ;
  • La proximité d’un frein qui pourrait tirer sur la gencive.

Facteurs provocants :

brossage enerve

  • Bossage traumatique : brossage trop fort ou avec une brosse trop dure.
  • Mauvaise hygiène buccale.
  • Bruxisme  .
  • Parodontite.
  • Piercing ou perçage de la lèvre : le bijoux pour avoir une action mécanique iatrogène sur la gencive provoquant sa rétraction.
  • Des plombages ou restaurations dentaires mal-adaptés ayant les mêmes effets néfastes du piercing
  • Des forces excessives d’un traitement orthodontique.  

Traitements

Éliminer les facteurs provocants :

brosse a dent et fil interdentaire

  • Limiter brossage iatrogène : utiliser brosse souple avec bonne technique de brossage.
  • Traiter les problèmes parodontaux éventuels.
  • Avoir une maintenance parodontale régulière auprès de son dentiste.
  • Limiter les dommages d’un bruxisme   éventuel.

Soigner les conséquences de la récession :

Il faut évaluer l’avancement de la récession gingivale. Si elle reste inesthétique ou problématique (sensibilité dentaire), une greffe de gencive sera alors indiquée.


Date de modification : 06/2014, par Dr G. Sauzereau


« Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin. »

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Parodontologie > Recessions gingivales