Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur vos dents sans jamais avoir osé le demander à votre dentiste...

La couronne prothétique

Définition :

Rappel d’anatomie dentaire : on appelle « couronne » la partie visible de la dent. Une couronne prothétique   sert à reconstituer l’ensemble de la partie visible d’une dent en la recouvrant.

Indications :

Votre chirurgien-dentiste peut vous conseiller une couronne pour :

  • Recouvrir une dent fragilisée par une dévitalisation afin d’éviter qu’elle ne se casse
  • Reconstituer une dent après une grosse perte de substance (carie  , fracture)
  • Recouvrir une dent fêlée afin d’éviter qu’elle ne se fracture
  • Améliorer esthétiquement l’apparence, la forme ou l’alignement de la dent

Chronologie d’élaboration d’une couronne

couronne dentaire prothétique

Préparation :

La dent qui a besoin d’être couronnée doit au préalable être préparée à recevoir la couronne. La couronne doit reconstituer l’anatomie de la dent : la dent doit donc être réduite en volume afin que la couronne puisse imiter le volume initial de la dent.

Empreinte :

empreinte

Avec un moule et de la pâte à modeler, on réalise un moulage de votre bouche afin d’en réaliser une réplique fidèle.

A l’issue de cette séance, votre praticien pourra vous proposer de vous mettre une couronne provisoire en résine pour protéger la dent en attendant votre prochain rdv.

Conception :

Cette empreinte est traitée par le laboratoire qui réalise un modèle en plâtre de l’ensemble de votre bouche, sur lequel se trouve la réplique de la préparation de votre dent qu’a réalisée le dentiste. C’est sur ce modèle que le laboratoire va pouvoir fabriquer votre couronne sur mesure. Elle pourra être entièrement en céramique ou bien avec une partie en métal.

couronne dentaire

Pose :

la nouvelle couronne est scellée sur la dent préparée.

couronne dentaire

Les différents matériaux d’une couronne :

Le choix de votre couronne se fera en fonction de vos exigences esthétiques et de vos possibilités financières.

Métallique :

C’est la moins chère des couronnes dentaires prothétiques mais la moins esthétique. Elle reste néanmoins une prothèse dentaire d’excellente qualité. Le métal utilisé doit être choisi de façon judicieuse. En effet, la présence dans la bouche de nombreux métaux de natures différentes peut provoquer l’apparition d’un goût métallique, voire de légers picotements. Son prix et sa teinte varient en fonction du métal utilisé (alliage à base d’or ou non).

Céramométallique :

Parfois abusivement appelée couronne céramique, elle est en fait constituée d’une fine coque en métal, entièrement recouverte d’une céramique qui a la même couleur que les dents. La présence de métal sous la céramique ne permet pas d’obtenir le même degré de translucidité que les dents naturelles ce qui peut donner un aspect opaque à la couronne.

Céramo-céramique :

Elle fait appel à des procédés de conception très évolués. Elle est constituée d’une armature en céramique extrêmement résistante, recouverte d’une céramique cosmétique de même couleur que les dents. Ces couronnes dentaires sans métal ont un excellent rendu esthétique et une biocompatibilité supérieure aux couronnes dentaires céramo-métalliques. Son coût est plus important que celui d’une couronne céramique.


Date de modification : 06/2014, par Dr G. Sauzereau


À lire aussi


« Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin. »

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Les prothèses dentaires > La couronne prothétique