Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur vos dents sans jamais avoir osé le demander à votre dentiste...

Rebasage prothétique

Rappel prothèse adjointe (amovible) :

prothese dentaire adjointe
Les dents sont normalement « enracinées » dans une partie de l’os de la mâchoire que l’on appelle l’os alvéolaire. Lorsqu’une dent vient à disparaître, cet os alvéolaire se résorbe. Ainsi, lorsque l’on perd une dent on perd aussi tout un volume de gencive (qui suit l’os sous-jacent résorbé). La prothèse adjointe va remplacer le volume de gencive perdu par de la résine rose sur laquelle sont fixées la (ou les) dent(s) à remplacer.

resorption os alveolarCette prothèse repose directement sur les gencives afin de la stabiliser et elle s’accroche aux dents résiduelles par l’intermédiaire de crochets afin de la retenir.

Problématique :

Les tissus gingivaux sur lesquels la prothèse s’appuie ne sont pas physiologiquement prévus pour de telles sollicitations. La pression mécanique des muscles masticateur va se répartir par l’intermédiaire de la prothèse sur la gencive et l’os sous jacent au lieu d’être normalement absorbé par les dents et le desmodonte  (ligament reliant la dent à l’os). Cette « déviation » de la fonction masticatrice aura pour conséquence une inflammation de la gencive et une résorption osseuse à long terme sur les zones où la prothèse s’appuie

Conséquences :

Cette résorption de l’os sous-jacent modifiera la forme des gencives et altérera donc la stabilité de l’appareil qui sera alors moins adapté à la nouvelle forme des gencives.

rebasage prothétique dentaire

Solution :

Quotidiennement, il faut que le patient retire ses prothèses amovibles pour les désinfecter. A cette occasion, il est alors indispensable que le patient masse ses gencives supportant l’appareil avec une brosse à dents souple. Cela provoquera à terme un épaississement de la gencive qui préservera l’os sous-jacent des pressions mécaniques excessives, et limitera donc sa résorption.

resorption osseuse sous prothèse dentaire amovible

Si malgré tout un espace se créé entre l’appareil et les tissus sous-jacent, votre dentiste remédiera à cette situation en réalisant un « rebasage », qui permettra de réadapter la prothèse au nouveau profil de la gencive. La mauvaise adaptation d’un appareil provoquera son instabilité qui augmentera d’autant la résorption des tissus sous-jacent : attention donc à l’effet « boule de neige ». Il faut donc faire vérifier ses appareils une fois par ans par un chirurgien dentiste.


Date de modification : 06/2014, par Dr G. Sauzereau


À lire aussi

« Les informations fournies sur ce site sont destinées à améliorer, non à remplacer, la relation qui existe entre le patient (ou visiteur du site) et son médecin. »

Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Les prothèses dentaires > Rebasage prothétique